HUNGARIKUM le label hongrois

17/03/2017

Le terme « Hungaricum » (ou Hungarikum) désigne une chose matérielle (ou immatérielle) ou un phénomène unique produit en Hongrie, et par conséquent représentant une grande valeur pour les Hongrois. De la combinaison des mots « Hungary » et « unicum » (unique), les Hungaricums sont les produits les plus représentatifs de la culture hongroise. Il s’agissait pour les créateurs du concept de mettre en avant le savoir-faire national et une certaine idée de la tradition…

Le spectre est  large : au niveau de la gastronomie hongroise, le terme désigne par exemple la soupe de goulash, les plats à base de paprika et de chou ainsi que les pièces du bœuf gris de Hongrie ou du porc mangalica qui font la réputation de la charcuterie, mais aussi le miel d’acacia hongrois, ou encore l’oignon de Makó, le salami Pick, etc. Au niveau du folklore et de l’héritage culturel, on va retrouver la danse traditionnelle, mais aussi le festival de Mohacs par exemple ou encore la fauconnerie, la dentelle, etc…


Voici en détails quelques produits typiquement « Hungaricum » :

 

Le paprika : C’est connu, la Hongrie est aujourd’hui le pays du paprika. Pourtant, il ne se répandit dans le pays qu’à la fin du XVIIIe sous le nom de poivre turc. L’intensité du goût dépend du dosage des graines lors du broyage. Szeged est le centre de production historique, mais les amateurs ne dédaignent pas celui de Kalocsa. Il fut considéré un temps comme une plante médicinale et, comme tout le monde le sait, c’est en l’étudiant que l’on découvrit la vitamine C.

 

L’oignon de Makó : Cultivé sur deux ans selon un procédé particulier dû à la faible teneur en eau des sols de la ville, cet oignon est considéré comme l’un des meilleurs de la planète. Il est reconnu pour ses qualités médicinales et son arôme.

 

Le Salami : Arrivé d’Italie au milieu du XIXe le salami a conquis le pays grâce à Mark Pick. Celui-ci installe son usine en 1869 à Szeged car la région est connue pour son élevage porcin. On dit que 100g de salami assurent le besoin quotidien d’un adulte en protéines et en graisse. La marque rivale de Pick, Hertz, utilise depuis 1888 une recette un peu différente.

 

La saucisse de Gyula (Gyulai Kolbász) : Quand cette saucisse est préparée exactement selon la recette mise au point par József Balogh et András Stéberl avant la Seconde Guerre mondiale, elle est très bonne. Cette recette remporta d’ailleurs une médaille d’or au salon alimentaire de Bruxelles en 1935.

 

Les gouttes Béres : Supposées mondialement connues, les gouttes de József Béres sont symbole de santé chez les Hongrois. Inventé dans les années 70, ce produit, qui est un mélange de minéraux et d’oligoéléments, fut classé comme médicament dans les années 2000. De nombreuses personnes vous vanteront l’efficacité de ce produit pour renforcer les défenses immunitaires. Au goût, ce n’est vraiment pas bon, un peu comme si vous avaliez du métal liquide. On peut l’acheter sans ordonnance dans toutes les pharmacies du pays.

 

Le vin de Tokaj : « Un vin qu’affectionnaient Louis XIV et Voltaire ne saurait être qu’excellent ! » J. Depuis 2007, l’Alsace ne produit plus que du pinot gris et le Tokaj s’en réjouit.

 

L’Egri bikavér (sang de taureau) : Alors qu’un des meilleurs vins rouges de Hongrie est sans doute le Villány, c’est pourtant le Bikavér qui porte les couleurs nationales. Un peu comme si nous vantions les mérites du Cahors… Pour rester forts, les défenseurs de la forteresse consommaient de grandes quantités de vin rouge pendant “le siège d’Eger” en 1552, après quoi ils ont résisté aux attaques turques à plusieurs reprises avec des barbes rouges “sanglantes”, se battant comme des taureaux fous. Les Turcs, qui, par leur foi islamique, ne connaissaient pas l’existence de l’alcool, ont finalement reculé. La réputation du “sang du taureau” de Eger était née.

 

L’Unicum de Zwack : Parfois appelé le pastis hongrois, ce breuvage inventé en 1790 par József Zwack serait plutôt de la Suze mais avec un goût inimitable. Des fruits, de la pálinka de fruits et des plantes médicinales (une quarantaine) sont distillés pour obtenir ce breuvage noir onctueux qui accompagne si bien la bière fraîche s’il est lui-même glacé. Si l'on en croit la légende, la boisson fut originellement présentée par József Zwack à l'empereur Joseph II d'Autriche, qui déclara « Das ist ein Unikum ! » (« Ça c'est unique ! »).

 

La Pálinka (eau-de-vie) : On compte 4 sortes de pàlinka : la prune de Szatmár, la pomme de Szabolcs, l’abricot de Kecskemét, la prune de Békés. Pour nous, Français, elle est considérée plutôt comme un digestif, mais les Hongrois la prennent toujours à l’apéro J !

 

La céramique Zsolnay : Dans la plus belle ville de Hongrie (Pécs), vers 1850, Vilmos Zsolnay, transforma une manufacture de cruches de grès en fabrique de céramique. Cette céramique exceptionnelle obtint le grand prix de l’Exposition universelle de Paris en 1878 et Zsolnay la Légion d’Honneur. La céramique Zsolnay est très présente dans l’architecture Art nouveau et vous pouvez visiter la très belle collection d’objets conservée par l’usine de Pécs.

 

Les porcelaines Herend :  C’est en 1826 que Vince Stingl ouvrit sa fabrique de porcelaine. Soutenue par Kossuth, cette porcelaine fut et reste l’un des symboles de l’artisanat hongrois de qualité. Le motif préféré de la reine Victoria était le papillon chinois qui remporta en 1851 la médaille d’or de l’Exposition universelle de Londres. La marque est multi médaillée et présente 3000 motifs et 16000 formes. Membre du Comité Colbert depuis 2011.

 

Le Mangalica type de porc laineux, relativement proche du sanglier, mais dont la viande est très bonne et produit un lard d'excellente qualité ! Le Bœuf Gris quant à lui est une ancienne race de bétail de Hongrie que l’on retrouve notamment dans la Puzsta, à Hortobágy, le plus grand parc national de Hongrie. Les Bœufs gris de Hongrie sont minces et grands, et réputés pour leur robustesse et leur résistance.

 

 

Please reload

Catégories
Please reload

Recherche par mot clé
 
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous