Informations à jour dans la mise du possible. Si toutefois vous constatez une erreur, une information périmée, n'hésitez pas à nous la remonter.


CHOISIR SON LIEU D'HABITATION :

La première grande décision à prendre sera la suivante : Buda ou Pest?

 

Pour vous aider vous pouvez commencer par consulter notre page : Les quartiers de Budapest

Si vous voulez profiter pleinement des avantages de la ville (la voiture n’y est pas nécessaire, les transports en commun sont nombreux), choisissez de vous installer à Pest (centre ville) ou sur Buda mais proche du centre, donc du Danube (Széll Kàlmàn tér, Déli Pályaudvar, quartier du Gellért ou la colline des roses).

Beaucoup de familles françaises sont regroupées à Buda dans le 2ème, le 2A et le 12ème arrondissements du fait de la proximité du lycée français. Ce sont des quartiers résidentiels arborés, vallonnés, très "nature" qui fourmillent de belles maisons avec jardins mais éloignés du centre ville. Pour y circuler, la voiture est quasi-indispensable.

Vous pouvez également aussi sortir de la ville, et profiter de belles propriétés avec des jardins spacieux à des prix très intéressants.
Il y a 3 axes principaux:
- L’axe Óbuda - Szentendre
- L’axe IIème arrondissement - Solymár ou Budakeszi
- L’axe XIIème arrondissement Budaörs – ou Törökbalint.

Si vous choisissez d’habiter près du lycée français et que vous travaillez dans le centre-ville, il va vous falloir de la patience le matin car l’accès au centre ne peut se faire en voiture que par Széll Kàlmàn Tér et Déli Pályaudvar, lieux de convergence très congestionnés aux heures de grande affluence.
En transport en commun, le tram 61 vous amène de la gare routière et tramway Hüvösvölgy à Széll Kàlmàn tér en 20mn.

Si vous choisissez de vivre proche du centre ville et de scolariser vos enfants à l’école française, cette dernière a mis en place un transport en bus à partir de Széll Kàlmàn tér (départ 7h20, voir le site du lycée www.lfb.hu service payant).
Il existe une société de mini bus privée pour l’école française (www.1er.hu 06309485166, Veronika parle français) qui vient chercher vos enfants et les ramène mais il faut compter 45mn de trajet à partir du centre de Pest (soit 1h30/jour de transport). Vous pouvez aussi partager un taxi privé avec une autre famille pour transporter vos enfants.

Avant de faire votre choix n'hésitez surtout pas à nous contacter pour que des familles partagent avec vous leur expérience de vie, il y a toujours des informations intéressantes à en tirer. (-> Nous contacter) 


 

TROUVER SON LOGEMENT :

 

2 possibilités :


- Vous êtes en relation avec une société de relocation ou un agent immobilier. Ils vont faire jouer leurs contacts et vous proposer des biens correspondants à vos critères.
Les avantages : vous ne vous occupez de rien pour la prise de rendez-vous, on vous propose en général des biens de qualité et vous avez un interlocuteur francophone ou anglophone pour la conclusion du bail. On vient vous chercher en voiture et on vous fait visiter différents biens. L’inconvénient : on risque de vous proposer des loyers élevés (qui ne correspondent pas forcement au prix du marché). Du fait que vous soyez français, certains agents vont insister sur les quartiers proches du lycée français donc éloignés du centre. Si vous souhaitez être proche du centre ville, ne vous laissez pas faire !

- Vous voulez chercher vous-même votre futur logement. Vous pouvez consulter les annonces des différentes agences immobilières sur le site www.ingatlan.com (l’équivalent de Seloger.com en France) et contacter les agences. Il n’est pas rare de voir le même appartement dans plusieurs agences à des prix différents. A Budapest, ce n’est pas l’offre qui manque, mais il est important de bien définir ce que vous recherchez avant de vous lancer. L’avantage est que vous aurez une vision réelle du prix du marché. Les inconvénients : la barrière de la langue (on rencontre tout de même des agents qui parlent anglais) et l’offre est tellement grande qu’il est difficile de s’y retrouver.



Les conseils :


- Il est important de déterminer ses critères (quartier, appartement ou maison, nombre de chambres, ancien ou moderne, meublé ou non-meublé…) avant de commencer ses recherches. A Budapest, ce n’est pas l’offre qui manque, mais il y a de tout !
- Les Hongrois raffolent des spots lumineux. Attendez-vous à une facture d’électricité salée si votre maison en abonde et que vous ne faîtes pas attention à votre consommation.


- Attention au mode de chauffage. L’isolation dans l’ancien est souvent mauvaise et le gaz est au même prix qu’en France. Votre facture de gaz peut être élevée si vous ne faites pas attention. Privilégiez le chauffage individuel, vous serez maître de votre consommation.


- Si vous choisissez un appartement donc de vivre en copropriété, il faut bien demander ce que comprennent les charges de l’immeuble (notamment si l’eau est comprise).


- Faites-vous aider pour la conclusion du bail, la législation n’est pas la même qu’en France (sur le préavis, le dépôt de garantie, la durée du bail…).


- Ne signez pas pour une période trop longue, les circonstances peuvent changer, et vos désirs ou préférences également une fois que vous vous serez installés et connaîtrez mieux la ville et vos habitudes.


Le budget pour la location:

Les loyers sont en baisse, mais pas toujours les loyers affichés, donc n’hésitez pas à visiter au-dessus de votre budget, et faites des propositions.
L’offre est nettement supérieure à la demande. Vous serez donc surpris de voir que dans de nombreux cas, pour un loyer de départ à 1500 Euros, la transaction peut se conclure avec une réduction importante…(en Hongrie, il faut négocier le prix des loyers).
En général, les locataires ne payent pas d’honoraires, seuls les propriétaires payent une commission à l’agence. De plus, vous pouvez négocier avec le propriétaire de nombreuses choses comme la pose de rideaux, l’achat d’électroménager, et même faire repeindre les murs (en général, plus le loyer est élevé, plus vous pouvez être exigeant).


Si vous voulez acheter :

Qu’il s’agisse d’un appartement, ou d’une maison, la tentation est grande car les prix sont peu élevés et faire des travaux de rénovation peut être très intéressant. Pour avoir un ordre d’idée vous trouverez des statistiques mis à jour quotidiennement sur le lien suivant :
 www.ingatlan.com/index.php?page=statisztika 

Sur Buda, pour les maisons de plus de 30 ou 40 ans, vous payez principalement le prix du terrain, l’immeuble ne compte plus (surtout dans le IIA).
Sur Pest, plus vous vous trouvez proche du Danube, plus les prix montent, les plus beaux appartements étant ceux sur les quais, avec vue sur le fleuve et les collines de Buda (le m2 peut y atteindre 1 million de HUF, surtout si l’appartement possède une terrasse).
Dans le Vème arrondissement, il y a très peu d’immeubles résidentiels, on peut encore en trouver dans le XIIIème, autour du parc Szent István. Le IXème arrondissement connaît un certain essor depuis quelques années, tandis que dans le VIIIème arrondissement, des projets grandioses sont envisagés, grâce à des prix deux à trois fois moins chers que dans les quartiers chics (la population y est très pauvre).
Le VIIème arrondissement est encore abordable : le quartier juif est très à la mode, mais les rues plus éloignées, en direction du Bois de ville sont meilleur marché.
Le VIème arrondissement a connu une hausse de 10% depuis l’année dernière.

L’achat à Budapest requiert du temps et un certain nombre de précautions. Attention, la copropriété n’existe pas en Hongrie, il faut donc faire attention à des détails tels que l’état de la façade, des ascenseurs, de la toiture, etc.
Il faudra bien évaluer l’état des immeubles, le visible et l’invisible: combles, plomberie, etc.…

En dernier lieu, choisissez bien votre avocat, car les formalités doivent vous être bien expliquées. C’est lui qui remplacera le notaire habituellement sollicité pour ce type de transaction en France. Plusieurs agences assurent l’accompagnement administratif et juridique lors d’un achat/location.
 
NB : Pour vous aider dans vos recherches de logement vous pouvez consulter la page "Les partenaires  immobiliers"
Pour votre déménagement consultez aussi la page Déménager.